Pluie d’Aldaia

Bonjour à tous!

Je vous présente mes deux dernières cousettes réalisées ce week-end. Il s’agit du nouveau patron de Pauline Alice sorti il y a 15 jours lors du salon Création et savoir Faire, et la semaine dernière en ligne ICI. Je vous montre deux versions différentes sur le même post, vu mon retard accumulé…

 

Alors ce petit bijou de patron vous permet donc de faire 27 robes différentes en tissu maille (jersey, molleton , néoprène …), de quoi faire travailler votre imagination!

variationsaldaia

J’ai réalisé deux robes, la première avec l’encolure ronde, les manches courtes et la jupe crayon,et la deuxième avec le décolleté croisé (mon préféré) les manches 3/4 avec le même bas

aldaiai

Ce modèle est très abouti avec des finitions très soignées, comme toujours, et cela même si c’est un vêtement en jersey. Il y a même de la couture à la main sur les manches courtes.  Le niveau de difficultés est de deux ciseaux, mais rien d’insurmontable, tant les explications sont limpides. J’ai bien fait attention de raccorder les coutures et pinces du haut avec les coutures et pinces du bas, en bâtissant au préalable mes pièces (et bien faire attention de sortir mes aiguilles avant de passer tout ça à la surjeteuse). Le plus long a été de déclaquer toutes mes pièces (je compte bien faire plusieurs combinaisons…), et donc à priori pas de la bonne taille (cf plus loin). Pour le reste c’est un régal à coudre, comptez une bonne après midi pour avoir votre robe.

Vous pouvez tout à fait réaliser cette robe au point stretch de votre machine à coudre. Si vous possédez une surjeteuse, vous ferez de nombreux aller-retour entre vos deux bécanes, alors ne faites pas comme moi: achetez donc deux bobines de fils. J’utilise juste un fils de couleur sur ma surjeteuse, les autres étant du noir, blanc ou crème selon la couleur du tissu principal (pour réduire le côut). J’ai donc défait ma bobine et repassé le fil je ne sais combien de fois pour jongler entre mes deux machines…

Le choix du tissu, et de la taille est primordial. Après avoir lu sur le blog de Pauline Alice, et chez Anne notamment qu’il fallait un jersey qui se tienne, j’ai opté pour deux coupons dégoté cet été au Lapjesmarkt (le marché aux tissus d’Utrecht aux Pays Bas) en tissu indéterminé un peu texturé. Je crois que Pauline prépare une vidéo sur le choix du tissu, mais je ne saurai trop vous conseiller de vérifier l’élasticité du tissu (ne faites pas comme moi quoi!), vous avez d’ailleurs un petit test sur la planche à patron. Cela vous aidera pour déterminer la taille à couper. Pour ma part j’ai taillé un 38 (je fait un 38 en général chez Pauline Alice, enfin un 38 en haut et un 40 en bas), et mon tissu n’étant pas assez extensible, la robe rose est bien bien moulante (on dirait d’ailleurs un petit rôti de jambon, bref…). Une taille au dessus aurait été parfait, pour la jupe surtout! J’ai rajouté un centimètre sur les côtés de la robe bordeaux à la coupe (j’ai eu la flemme de tout redécalquer en 40, j’ai coupé toutes les pièces des 4 planches en 38…), et je suis à l’aise (en même temps le tissu est un poil plus extensible). Je pense qu’avec un jersey doté du bon dosage d’élasticité, le 38 pour le haut et 40 pour le bas sera bon (la prochaine version donc!).

Pour la parementure du haut à encolure arrondi, j’ai utilisé mon tissu principal en doublure. Celui-ci étant un peu épais, j’aurai préféré un petit bout de chute de jersey plus fin  pour éviter les sur-épaisseurs. Maintenant je n’en avais pas dans les tons roses, et j’avais peur qu’il ne se voit.

dsc_8346

Je me suis tatée pour remplacer la parementure des manches courtes par des bracelets de manche, mais cela aurait donné un look un peu plus sport, les parementures sont plus classes.

dsc_8480

Enfin, j’ai un peu fait à ma sauce la fente du bas. Je n’ai toujours pas essayer la double aiguille de ma machine (Oui, je sais c’est facile!), mais j’ai égaré la petite pièce qui permettrai de placer la deuxième bobine (Vous voyez il vous faut bien une deuxième bobine de fils!). Du coup j’ai fait des coutures ouvertes sur les côtés de la jupe, et un petit triangle en bas de fente (j’ai du coup mis 1 cm d’ourlet en bas, et non 2,5 cm) comme ci-dessous. Et j’ai juste piqué à moins d’un cm sur tout le bord du bas. Promis j’essaie l’aiguille double la prochaine fois!

img_3430

Tracer vos marges de couture, ici 1 cm

img_3431

Plier l’angle dans la diagonale

img_3434

Tracer la perpendiculaire à votre bord plié qui passe par le point où se croisent vos traits. Coudre ce trait, puis dégarnir.

img_3436

Retournez et voilà ce que vous avez.

dsc_8342

dsc_8392

La fente sur l’endroit

Bon je crois que j’aime beaucoup beaucoup ce patron (le mari aussi), malgré mon erreur dans le choix de la taille. J’ai vraiment aimé la coudre, d’autant plus qu’elle est rapide à faire. J’imagine déjà les deux prochaines versions! Encore merci à Pauline Alice pour son remarquable travail. J’espère que ce post vous sera utile. Quelle est votre combinaison favorite? Merci à vous de votre passage cic et de vos gentils commentaires.

A bientôt

Céline

dsc_8358

LE BILAN:

Ce qui m’a plu: Les multiples choix de combinaison. Les explications sont claires et limpides. Les versions sans la jupe arrondie rentrent dans 1m50 de tissu. Ce modèle est facile et rapide à réaliser. Je n’ai pas encore exploité tout le potentiel! Les lignes sur le patron qui permettent de raccourcis ou rallonger le buste, la jupe ou les manches.

A améliorer: Pas grand chose en fait, bien choisir son tissu et la taille qui va avec. Le fait devoir sortir ma bobine 25 fois de son emplacement pour jongler avec (mais ça c’est de ma faute ;-)).

Les modifications effectuées:  J’ai fait un peu à ma sauce les fentes du bas de la jupe (cf au dessus). Haut rallongé de 2 cm (comme d’habitude).

-Quelques Conseils ?: Bien tester l’élasticité de votre tissu, vous l’aurez compris (un petit test est prévu sur la planche à patron). Acheter deux bobines de votre fils principal! Pour l’encolure arrondie, si votre tissu principal est un peu épais (comme le mien) préférez peut être un tissu plus fin pour votre parementure, afin d’éviter les sur-épaisseurs.

A refaire? Oui, je n’ai pas essayé l’encolure en V, et la jupe à panneaux.

aldaia dress pauline alice

dsc_8380

dsc_8416

dsc_8398

dsc_8365

dsc_8384

dsc_8345

dsc_8403

dsc_8375

dsc_8396

dsc_8410

dsc_8425

dsc_8437

dsc_8494

dsc_8469

dsc_8348

dsc_8439

dsc_8484

dsc_8350

dsc_8477

dsc_8443

dsc_8499

dsc_8466

Le petit rôti tout boudiné…

dsc_8492

dsc_8532

Merci à mon cher mari pour les photos

DSC_4892

Chaussures ZARA

Publicités

39 réflexions sur “Pluie d’Aldaia

  1. Superbe ! Pour l’aiguille double pas besoin du support deuxième bobine ni de deuxième bobine d’ailleurs. Moi je fais une canette de fil et je la laisse sur l’emplacement fait pour créer la canette. Ça marche très bien. Et le mieux c’est du fil mousse dans la canette du dessous si tu as besoin d’une bonne élasticité. Bisous

    • Merci ma belle! Merci pour tes bons conseils, aller, faut que je me lance (et que j’achète du fils mousse!). Et là , j’aurai bien inspirée de mettre mon fils sur une canette pour ne pas avoir à jongler avec une seule bobine!
      Bises

  2. Whaouuu !!! Superbes tes versions, j’adore le style. C’est dingue en achetant le patron je me suis dit la C elle est pour moi c’est celle que je. Vais coudre et quand je vois les tiennes et bah je ne sais plus !!! Ton tissu rose est splendide !!!

  3. Coucou ma Belle, je suis vraiment dinguo de ce patron de Pauline Alice et tes deux robes te vont vraiment à merveille !!! Même la rose pâle ! Bref, j’adore 💕 !
    J’ai bien lu ton article jusqu’au bout et je prendrais compte de tes remarques lorsque je ferai le choix de mon tissu pour me faire une de ces robes ainsi que pour mes filles car je les vois bien dans certains modèles !
    Je retiens aussi l’info de Leo avec le fil mousse dans la canette car moi je n’aime pas trop utiliser les aiguilles doubles, je n’y arrive pas bien !
    Enfin, tes réalisations sont très belles !
    Bisous et belle journée ensoleillée ! 😘

  4. Ces deux versions sont vraiment canons !!!! Elles te vont vraiment très bien !!! (Je ne sais pas d’où tu sors cette histoire de jambon !!! 😉 !!) !! Et ces tissus, le bordeaux texturé est une vraie petite merveille !!! C’est génial d’avoir autant de version possible d’une robe dans une seule pochette !!! J’ai hâte de voir tes prochaines réalisations !!! Et j’adore tes chaussures argentées !!!

  5. Elles sont vraiment superbes!Un p’tit coup de coeur pour la version croisée, j’aime beaucoup la couleur choisie. Elles te vont à ravir!

  6. Waouh ces robes!!!!les tissus sont top et les deux robes te vont très bien ..je cherche encore le jambon et pas la moindre trace ici !!!
    Je note toutes tes recommandations. .et le coup du fil mousse dans la canette pour l’aiguille double 😊
    Hâte de voir tes prochaines versions.
    Et les chaussures, les chaussures !!!! 😍😍😍

  7. Ce patron aux multiples possibilités est vraiment très astucieux, la version croisée me tenterait bien ! Pauline Alice se démarque vraiment dans la multitude des patrons indépendants par son séreux et sa créativité ! Les 2 robes te vont bien mais j’ai une petite préférence pour la bordeaux.

  8. Roooooo canon canon, comme toujours
    Tes tissus sont mortels !!!!!
    Bon moi faut que j’arrête de faire ma feignasse et que je deballe la version papier pour voir le fameux test jersey…….

  9. Très jolies robes et les jerseys structurés sont à tomber, une merveilleuse combi pour un résultat très seyant…comme d habitude je dirais
    Je la verrai bien avec un corsage faux cache coeur, manches trois quart et jupe évasée longue sur l’arrière et mi mollet sur l’avant wouah ce serait la robe idéale ,y a plus qu’a trouver le beau jersey structuré maintenant.merci pour le partage

  10. Le haut cache cœur est très sympa mais je préfère vraiment la version rose. La forme est sobre mais très élégante. Je trouve qu’elle te va parfaitement et épouse ta silhouette (sans aucun effet jambon sur les photos) ☺️

  11. Oh là là, mais point de « rôti » ma bonne dame, cette robe rose est magnifique ! Quelle classe ! J’adore la bordeaux aussi, qui semble très confortable. Merci pour les photos sur l’envers, on visualise ainsi mieux le montage. Honnêtement c’est le premier article qui me tente : tes robes sont vraiment réussies, bravo !

    • Merci Emilie, je suis vraiment touchée de tes gentils mots. Je suis sure qu’elle t’irai très bien cette Aldaia. J’ai porté la version rose la semaine dernière qui a eu beaucoup de succès, et donc j’en voudrait une nouvelle…
      Merci encore!

  12. Pingback: La petite robe noire #2 – Auguste & Septembre

  13. Superbes tes deux versions ! J’aime beaucoup tes tissus aussi. Elles ont l’air tellement agréables à porter…et à coudre ! Je vais essayer de m’y mettre ce week-end pour faire ma version (mais avec toutes ces possibilités j’hésite !).

  14. Pingback: Aldaia rose

  15. Merci d’avoir pris le temps de rédiger cet article très complet (en particulier le tuto pour la fente de la version B)! Je suis particulièrement fan de ta version rose qui te va très bien. Tu m’a donné envie de coudre la même!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s