Burda: là où tout à commencé…

Bonjour à tous!

Deuxième article en peu de temps, on dirait bien que les affaires reprennent… Bon le boulot aussi cette semaine, c’est peut être pour ça aussi.

Vous n’allez peut être pas voir les tous derniers patrons sortis sur ce blog. J’ai eu besoin de couture rapide, confortable et parfois déjà cousue cette année. Comme certaines, j’ai été un peu submergée par les nombreuses sorties de patrons ou marques ces derniers mois. Quand on pense qu’il y a 4 à 5 ans, elles se comptaient sur les doigts d’une main… Cela dit c’est très bien , tout le monde y trouve son compte, c’est parfait!

J’ai commencé coudre il y a fort fort fort longtemps, et je ne connaissais alors que Burda, ses planches à patrons qui donnent mal à la tête et ses explications fort peu claires. Par contre une fois ces difficiles étapes passées, je suis souvent ravie du résultat! J’ai cousu ces dernières années un manteau qui me suit partout, une robe avec un décolleté à plis sublime (que je vais refaire) ou un petit haut noué cousu deux fois. L’avantage c’est qu’avec un peu d’expérience, on s’affranchit des explications, et donc ça devient moins laborieux! J’ai envie de me replonger dans mon classeur de dessins techniques burdesques pour y revenir un peu plus…

J’ai encore cousu une robe! J’ai vu passé un challenge sur Instagram, celui de ne pas coudre de robe avant d’avoir cousu d’autres pièces. Et bien j’aurai pu y adhérer, mais non on ne sait jamais… Il faudrait tout de même me coudre (assez vite) un pantalon et quelques hauts pour bosser. Et un calot aussi, ce serait sympa d’essayer le patron « Dereck » de Dessine moi un patron.

Voici donc une robe sur laquelle j’avais flash lors de la sortie du magazine, comme tant d’autre d’ailleurs dans les Burda! C’est le modèle n° 115  de juillet 2015. C’est un modèle  déclinable en top ou en robe, avec ou sans manche. Et bien sur j’ai voulu couper le « fameux » seersucker à lurex des Coupons de Saint Pierre dans une robe.

5bd8a07255ec937109ec5bdbcc3dd08b

Après avoir hésité, parfois Burda taille grand, j’ai tout de même coupé un 40 (je suis plus dans 40/42 actuellement), et je pense que c’est la bonne taille, j’aurai pu rentrer dans du 38 tout de même ;-). J’ai compris toutes les explications, cette robe est donc faisable! Il n’y a pas de système de fermeture et donc pas de grande difficultés sur ce patron. L »encolure bateau suffit à enfiler la robe. Un élastique est cousu sur la marge de couture de la taille, et j’ai essayé de jouer un peu avec les rayures.

La seule modification que j’ai effectué se situe au niveau de la ceinture. Je l’ai faite deux fois plus fine mais plus longue, trouvant qu’une largeur de 9 cm finie serait trop épais. J’ai aussi abaissé la taille de 1 cm, sachant que je suis pile dans la stature Burda, je ne pense pas que c’était nécessaire, je voulais juste que ça blouse un peu plus, et voyez comme ça blouse!!! La longueur est celle d’origine.

burda_juillet_07_2015_6

Le tissu a été sympa a travailler, il a peu rétréci contrairement à d’autre seersucker que j’ai pu acheter. Par contre il est légèrement transparent (que ce soit le rose, le jaune ou celui-ci), ce qui m’obligera a porter cette robe avec une combinette. Oui, comme les dames je porte une combinette beige, ça m’évite d’avoir à doubler les robes. Je porte également des bas couleur chair… mais ça c’est une autre histoire! L’avantage de la combinette, c’est que ça protègera un peu du lurex…. Oui le lurex c’est beau, mais ça gratouille légèrement (légèrement vraiment j’ai porté ma blouse Dénia sans soucis).

UI+xrLXGQIm3VulwOeBMhA_thumb_a485

Je crois que je vous ai tout dit sur cette robette, qui donne envie d’aller à la mer, non? Voici le petit récapitulatif… Je l’aime bien et je pense me coudre la version top maintenant que j’ai décalqué le patron . Ha oui, vous serez ravis de savoir que le patron est un extra donc sur la planche, il est bien visible en rose. Et vous aurez peu de pièces a décalquer (un devant, un dos, les parementures et les manches, le reste étant des rectangles), donc foncez!

A très bientôt pour de nouvelles pièces! Merci pour votre passage ici et vos gentils commentaires

Céline

 

*************************************************************************************

BILAN:

-Ce qui m’a plu: Modèle facile à réaliser. version tio et robe avec ou sans manches. La planche plutôt claire pour un burda, le patron étant surligneur en rose, peu de pièces à décalquer. Il s’agit d’un modèle avec des explications plus claires et schématisées.

–Quelques conseils: pas vraiment de choses à rajouter, le top fait l’objet d’explications avec schémas.

–Les modifications effectuées: Rajout de 1 cm en haute de taille (pas franchement utile), ceinture affinée et allongée.

– A refaire?: Bien sûr en version top dans un tissu plus fluide

*************************************************************************************

burda_juillet_07_2015_7

burda_juillet_07_2015_1

burda_juillet_07_2015_12

burda_juillet_07_2015_4

burda_juillet_07_2015_11

burda_juillet_07_2015_3

burda_juillet_07_2015_8

burda_juillet_07_2015_2

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_a47d

burda_juillet_07_2015_10

Er2VquCRSNC2Ks2Y8xPdFw_thumb_a45e

burda_juillet_07_2015_5

burda_juillet_07_2015_9

burda_juillet_07_2015

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_a479

Merci à mon gentil photographe ❤

 

Publicités

14 réflexions sur “Burda: là où tout à commencé…

  1. Superbe robe. Finitions au top. Tu es ravissante dans ce joli modèle. Le seersucker est une valeur sûre, tres agréable à porter. Jolies photos. ‘

  2. Très très jolie robe! Très bien réalisée. Moi aussi je croule sous les nouveautés et ne sais plus où donner de la tête .😱🤪mais pas assez de temps pour tous les coudre. Bises bon mardi.

  3. Oh elle est toute jolie cette robe !!!! Décidément, j’adore ce tissu (j’ai craqué dessus aussi !!!) et il est superbe en robe comme ça !!! Tu as raison en plus pour ton fond de robe, le lurex se sent un tout petit peu, je suis sûre que c’est un confort en plus de pouvoir l’éloigner un peu de la peau !!! Et tes jeux avec les rayures du tissu sont top, un vrai petit plus !!! Tout comme tes chaussures qui sont très jolies !!!

  4. Les ressources de Burda sont inépuisables et je reste une inconditionnelle. C’est vrai que les marques dites « indé » pullulent, beaucoup de choix mais les modèles originaux et/ou très élaborés se font rares. Robe très sympa sans doute très agréable à porter. Le défaut du lurex (ça gratte!) bien contourné, la combinette peut semble un peu vintage mais c’est bien commode, j’en ai aussi !

  5. Magnifique ! J’ai quelques Burda à la maison (une 50 aine). Mais le décalquage des patrons et les explications m’ont souvent arrêtée. Je m’y suis replongée ce week-end car je voudrais me coudre une longue robe cache-coeur (comme celle de Aime comme Marie – mot doux). Je me suis dite qu’il devait bien y avoir ça dans Bubu et que ce n’était pas la peine d’investir. (oui parce que j’essaie de ne plus acheter en couture, ni patron ni tissus mais il y a pleins de sirènes qui m’appellent – Top Ségur de Cozy Little World ou la Top narcisse de Anna Rose Patter, …)

    Bref, j’ai redécouvert Burba et plein de modèles super sympas… il faut vraiment que je passe l’étape de la démystification de Bubu

  6. Superbes !! Toi, la robe et ton joli jardin !! Bravo j’aime toujours beaucoup tes billets surtout quand ils me donnent envie de fouiller dans mes archives burdesques 😉

  7. J’ai abandonné l’achat de patrons « indé », trop de retouches à faire et peu d’originalité, alors que les modèles Burda tombent parfaitement sur moi. Quant aux explications et au décalquage des pièces, je ne trouve pas cela insurmontable. J’aime beaucoup ta robe, les rayures sont en vogue cette année, le haut ajusté et la jupe froncée lui donnent beaucoup d’allure. Je vais ressortir le modèle! Belle journée (ton jardin est superbe).

  8. Elle est vraiment très jolie, ta robe, tout à fait dans l’air du temps et, cerise sur le gâteau, elle te va parfaitement 😊. Je trouve que tu as bien fait de rajouter 1cm à la taille, ainsi elle blouse bien et donne un sentiment de confort.
    Je me questionnais justement ces jours derniers sur le fait de conserver ou non mon abonnement Burda parce que je suis déçue des derniers et voilà que coup sur coup 2 blogueuses présentent 2 superbes modèles. De quoi remettre en question ma décision.

  9. Très belle robe. J’avoue que je ne sais pas si j’en aurai pleinement vue le potentiel avec le dessin technique, mais là dans ce tissu avec ce jeu de rayures, c’est parfait. Parfois je me dis que je devrai regarder plus souvent Burda car j’aime beaucoup des modèles, même si je ne suis pas une fan de leurs planches et encore moins de leurs explications parfois sibyllines. C’est juste une question de temps à consacrer à la couture qui m’arrête. J’ai encore trop de patrons pas exploités alors un burda par mois en plus….ce serait sans fin. Sinon il y a beaucoup de marques indépendantes mais à ce stade, c’est trop, non? Cette avalanche de modèles me submerge voire me paralyse un peu. De ce fait je n’achète rien (mais comme je le disais, j’ai du stock en patron).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s